La troisième série de 1926 était la gamme de six cylindres de Packard et était offerte en deux longueurs d’empattement – modèle 326 (3200 mm) et modèle 333 (3378 mm), avec un large choix de corps disponibles. Le moteur est resté une tête en L dans la ligne six, avec une capacité légèrement augmentée pour 1926 grâce à un diamètre plus grand de 3,5 pouces et a été évalué à 60 chevaux-vapeur.


Le bras de couple a été remplacé par un moteur Hotchkiss et le Six a partagé plusieurs composants mécaniques avec le Eight, dont les freins aux quatre roues.

Une autre innovation de 1926 fut la large gamme de couleurs de peinture, avec Packard utilisant une nouvelle formule de laque, et le choix du tissu ou du revêtement en cuir. Les seules options disponibles étaient un seul support latéral et des lumières de capot.

La production totale du « Six » de 1926 était de 49 988 unités (plus 2 455 pour l’exportation vers le Canada et d’autres pays), ce qui représente la grande majorité de la production de Packard cette année-là. De ce nombre, relativement peu survivent aujourd’hui.

Les clients de Packard étaient un groupe fidèle, comme en témoigne son slogan publicitaire de l’époque, « Ask the man who owns one.

Photo: shannons


PUISSANCE - CONTRÔLE - PERFORMANCE
- $2,785 (1926) - 4730 ccm - 6 cylindres en ligne
- Normal - 59 ch à 2800 tr/min
- -
- 1710 kg - 3M
- - 113 km/h
- 1926 - 5010 mm x 1791 mm x 1930 mm, - Empattement : 3378 mm
- Freins à tambour sur les quatre roues. -
- 33 x 5.7 -
-

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar