La Buire 1905

Voiture de 1905 exposée au musée automobile de Rochetaillée-sur-Saône

Le Buire est le nom d'un quartier de Lyon. C'est là, en 1847, qu'est créée la société Chantiers de La Buire, dédiée à la fabrication de tramways et de wagons de chemin de fer, bien qu'elle ait connu des hauts et des bas malgré la qualité de son travail. A tel point qu'en 1904, ses dirigeants commandent la construction de deux automobiles dans le but de démarrer dans ce nouveau secteur en plein essor.

La Société des automobiles de la Buire est créée à Lyon le 6 mai 1905. Elle est une filiale de la Société Nouvelle des Établissements de l'Horme et de la Buire.

Le plus puissant des deux prototypes, le 24 ch, a remporté la première édition de la Rochet Schneider Cup, tandis que le 14 ch a très bien fonctionné pendant la semaine d'Ostende. Face à ces résultats surprenants, l'entreprise a décidé de créer une division spécifique dédiée à la production automobile. Déjà en 1905, la gamme La Buire se composait de quatre modèles : le 15/20 ch, le 24/30 ch, le 35/50 ch et l'immense 80/100 ch, dont le déplacement était de 13 618 cc. Tous sont équipés d'un moteur quatre cylindres à soupapes en tête, d'une boîte de vitesses à quatre rapports et d'un allumage magnéto, techniques qui placent la marque parmi les plus avant-gardistes de la production française.

Les participations suivantes à des événements sportifs se sont à nouveau traduites par des victoires, ce qui a permis d'augmenter les ventes et d'accroître le prestige de la marque. Au milieu de cette euphorie, en 1908, un nouveau modèle à moteur six cylindres voit le jour. Parmi les événements promotionnels, l'un d'eux a gravi le Sacré-cours parisino devant un public nombreux. Le fait d'avoir réussi à franchir cette pente raide a fait que les La Buire ont été surnommés "les alpinistes", compte tenu de leur capacité à gravir les pentes. En fait, avant de commercialiser leurs voitures, la firme lyonnaise les a testées sur les routes alpines voisines. Cependant, La Buire a cessé de construire de grosses voitures après la Grande Guerre et s'est concentré sur une gamme de voitures moyennes.

En 1909, le 28 septembre, la société est mise en liquidation. La Société nouvelle de la Buire automobiles est alors créée. La maison mère devient Société Horme et Buire.

La firme disparaît en 1930.

Le site de production

La première usine se situe place de la Buire à Lyon (place Bir-Hakeim). La seconde est construite en 1917, avenue Rockfeller, dans le 3e arrondissement (ancien chemin de Montplaisir)

La production

après 1906

  • le type 15 / 20 HP,
  • le type 24 / 30 HP,
  • le type 35 / 50 HP,
  • le type 80 / 100 HP,
  • après 1908

  • le type 10/14 HP, moteur 4 cyl, (75 × 120 mm), cylindrée 2,1 litres,
  • le type 25/30 HP, moteur 6 cyl, (90 × 120 mm), cylindrée 4,7 litres,
  • après 1913

  • le type 7000, moteur 7/8 HP, 4 cyl, (65 × 130 mm),
  • le type 7500, moteur 8/9 HP, 4 cyl, (70 × 150 mm),
  • le type 8500, moteur 12 HP, 4 cyl, (80 × 160 mm),
  • le type 9500, moteur 16 HP, 4 cyl, (90 × 160 mm)
  • après 1918

  • le type 10 A, voiture de 10 HP, moteur 1,8 litre, produite de 1923 à 1929
  • le type 10 A2, voiture de 11 HP, moteur 2 litres, produite de 1927 à 1929
  • le type 11 A, voiture de 12 HP, moteur 2,2 litres, produite de 1919 à 1922
  • le type 12 A, voiture de 14 HP, moteur 2,8 litres, produite à partir de 1924 à 1925
  • le type 12 B, voiture de 15 HP, moteur 2,9 litres, produite à partir de 1924
  • Véhicules préservés

  • type 8HP, 1905, 2 places, musée de l'automobile Henri-Malartre
  • type 1000, 1912, 2 places, N° de série : 1001, Angleterre
  • type 10 A, 1924, N° de série : 324, moteur 4 cylindres, 1 860 cm3, torpédo
  • type 10 A, 1924, N° de série : 348, moteur 4 cylindres, 1 860 cm3, torpédo
  • type 10 A, 1925, N° de série : 504, moteur 4 cylindres, 1 860 cm3, torpédo
  • type 12 A, 1928, N° de série : 1210, moteur 4 cylindres, 12CV, torpédo
  • type 12 A, 1928, N° de série : 1213, moteur 4 cylindres, 12CV, torpédo (rétromobile 2015)
  • type 12 A, 1925, N° de série : 1493, moteur 4 cylindres, 2 860 cm3, berline
  • type 12 A, 1925, N° de série : 1494, moteur 4 cylindres, 2 860 cm3, berline à carrosserie souple
  • type 12 A, 1925, N° de série : 1604, moteur 4 cylindres, 2 860 cm3, berline
  • Image: Buch-t [Public domain], via Wikimedia Commons

    Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_des_automobiles_de_la_Buire / pressreader.com

    La Buire Modèles de conception:

    1 - La Buire Type 10 A Torpédo (1927)

    La-Buire-Type-10-A---Torpedo

    MOTEUR : 4 cylindres en ligne, bloc et culasse en fonte, trois vilebrequins de support et refroidissement liquide. Position : Avant longitudinal. Diamètre … En savoir plus… « 

    2 - La Buire Type 12A Saloon (1924)

    La Buire Type 12A Saloon

    La Buire a construit une gamme de voitures quatre cylindres, dont un Leviathan de 13,6 litres, dont l’un a été conduit dans les … En savoir plus… « 

    Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

    Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

    Cerrar