Abarth 209A Boano Coupe


L’Abarth 209A Boano Coupe est un modèle de voiture produit par la société italienne Abarth. Une seule copie de la voiture a été réalisée, qui est actuellement exposée au musée Louwman.

En 1954, Mario Felice Boano, qui travaillait à l’époque chez Ghia, voulait concevoir une voiture de sport pour le marché américain. Pour réaliser les plans, Boano se rendit chez Carlo Abarth, propriétaire d’Abarth, avec qui il avait travaillé auparavant. Boano a conçu la voiture avec l’aide de Giovanni Michelotti dans trois styles de carrosserie, une araignée, une décapotable et le coupé. Abarth s’est occupé du reste de la voiture, y compris du groupe motopropulseur. La plus grande partie de ce moteur provenait de la Fiat 1100, y compris la suspension, la boîte de vitesses et le moteur 1,1 litre. La voiture a également reçu des pièces d’un kit produit par Abarth. C’étaient les carburateurs et l’échappement. La voiture avait une puissance de 66 ch et, selon Abarth lui-même, une vitesse de pointe de 186 km/h. Abarth avait presque doublé la puissance du moteur ; par exemple, le moteur Fiat développait 36 ch.

La 209A a été présentée au Salon de Turin en 1955 avec la 208A et a été exposée avant que la voiture ne soit envoyée au Salon de Genève en 1955. Une fois aux États-Unis, la voiture a été exposée au Salon de l’auto de Chicago. L’importateur d’Abarth aux États-Unis, Tony Pompeo, a commandé douze voitures de la série, dont un coupé Boano 209A. Ils n’ont jamais été produits. La seule 209A Boano Coupé a été vendue à quelqu’un qui vivait dans la région de Chicago. Dans les années 1960, la voiture est apparue dans des expositions de voitures anciennes et, plus tard, elle a été achetée par Peter Kaus pour son musée Rosso Bianco. En 2010, toutes les voitures du musée ont été emmenées au nouveau musée Louwman, y compris le 209A Boano Coupé.

La 209A Boano Coupé porte le numéro de châssis « 006 ».


Abarth 209A Boano Coupe

Images:
– Alf van Beem [Public domain], via Wikimedia Commons
– Alf van Beem [Public domain], via Wikimedia Commons



PUISSANCE - CONTRÔLE - PERFORMANCE
- - 1 089 cc - 2 carburateurs Weber 36 DCO4 - 2 soupapes / cylindre, OHV
- Aspiration naturelle - 66 ch / 49 kW à 6 000 tr/min
- 61 ch / litre -
- 650 Kg - Traction arrière - manuelle à 4 rapports
- - 186 km/h
- 1955 -
- Tambours hydrauliques -
- -
- Suspension avant : Bras de remorquage, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs hydrauliques - Suspension arrière : essieu moteur, bras de remorquage, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs hydrauliques - Suspension arrière : essieu moteur, bras de traction, ressorts hélicoïdaux sur amortisseurs hydrauliques

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *